The bankruptcy of Samir, the first Moroccan refiner, extends to the property of some directors and, in particular, those of the CEO, Jamal Bâ Amer,


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.


Premium members
   
Registration of a new member
*Champ requis